Sur Instagram

18 oct. 2017

Aix les bains

Un deuxième billet ce mois-ci, c'est complètement fou! 😅
Maintenant que j'ai repris le chemin du travail, j'ai une grosse nostalgie de nos premières vacances avec mon petit chat à Aix les bains. C'est une ville thermale et c'est là son principal attrait, avec sa proximité au lac du Bourget. Il existe encore de magnifiques bâtiments architecturaux: le Casino, quelques vieux hôtels reconvertis en habitation, mais sinon les balades en ville les plus agréables se feront au bord du lac.

5 oct. 2017

Aigues Mortes


Un beau souvenir de cet été pour se réchauffer un peu, c'était la 1ère escapade d'une demi journée sans mon petit bébé: le centre historique d'Aigues Mortes à l’intérieur des remparts est tout à fait charmant. A faire après être monté et avoir fait le tour de la vieille ville: un apéro à l’hôtel des remparts avec une terrasse très bien située et un service très sympathique.

15 sept. 2017

Top 10 things I wish I'd known about new motherhood

10. Regarder Ninja Warrior ou écouter Gainsbourg peut déclencher un babyblues (ça dure quelques jours, et puis ça passe!)
9. Accoucher en été est une très bonne idée
8. Exercice impératif pendant la grossesse: la musculation des bras!
7. Il n'y a qu'en devenant parent que l'on découvre à quel point on est ingrat envers ses propres parents :-D
6. La maternité est un marathon et non un sprint: au début ça semble assez facile de se lever deux à trois fois par nuit, au bout de quelques semaines, beaucoup moins!
5. Savoir fractionner son sommeil est un atout (ainsi que ne pas être une grosse dormeuse!), apprendre à profiter de micro siestes pendant que le bébé dort et essayer de ne pas présumer de la durée de ces siestes à l'avance (ça peut durer 2 minutes, comme 2 heures!)
4. Ce fameux instinct maternel... ça vient au fur et à mesure et pas forcément immédiatement.
3. De même pour l'amour maternel, plus on apprend à connaître son enfant, plus on craque pour sa petite bouille
2. Ne pas culpabiliser pour ses erreurs (et il y en aura, c'est inévitable!) s'apprend jour après jour.
1. And the number 1 is:

7 juil. 2017

Lettre à P.

Mon bébé,
C'est peut-être en plein baby blues que je t'écris ces mots, alors que tu n'as que quelques jours. Moi qui ne suis pas habituellement sujette aux émotions, je pleure parce que tu es encore tellement parfaite, si fragile et dépendante de nous, et que nous sommes tellement imparfaits, pleins d'interrogations, un peu chamboulés et perdus mais fous de bonheur aussi.
On sait tous que la grossesse ne dure que 9 mois (et franchement, j'ai eu si hâte que tu pointes le bout de ton nez à la fin!), mais je ne sais pas s'il est possible d'être préparée à la venue de son premier enfant. Pourquoi est ce que ça me paraît si inattendu et soudain quand j'ai eu 39 semaines pour m'y faire? Où est passé ce temps suspendu du congé maternité où je n'avais rien de mieux à faire qu'à rêver de toi?
Aujourd'hui, tu es là devant mes yeux pleins de larmes, égoïstement je pense aux jours insouciants et heureux d'avant toi et j'espère être à la hauteur de tes attentes et vaincre ma peur des jours de fatigue, des nuits sans sommeil, des mauvaises décisions, de devenir mère tout simplement.
En attendant que tu te réveilles pour enfin pouvoir te faire un câlin,

Maman.

22 mai 2017

Expecting the unexepected

Le plus drôle avec la grossesse c'est que cela ne nous amène jamais où on l'attend: regarder avec effarement le volume pris vs. les bonheur de sentir son enfant dans son ventre, les problèmes digestifs (et autres!) vs. la bienveillance des gens (en général...), la fatigue vs. l'insomnie, la peur d'accoucher vs. l'impatience de rencontrer son bébé...

20 avr. 2017

Green initiative

J'aime toutes les initiatives de recyclage qui peuvent être (un petit peu) avantageuses (pour les chaussures également), et donc j'apprécie d'autant plus Ekyog notamment avec son positionnement responsable au niveau humain et environnemental.

18 mars 2017

Carnac by the sea

Il y a une petit air de Californie dans cette partie de la Bretagne (non, ce n'est pas une blague :)
Une semaine avant notre départ, la tempête Zeus sévissait sur les côtes et on pensait avoir de la chance si on ne tombait pas déjà sur de la pluie et du vent. De fait, on a eu à moitié des nuages:
Et à moitié un temps splendide pour se requinquer (merci la Bretagne!)
 Je crois que j'atteins l'âge canonique où on se dit qu'on pourrait déménager de Paris et se laisser tenter par une vie dans une petit bicoque à proximité de la mer :)